Je valide

trouver
un avocat
Espace privé

Conférence-débat : "Sécurité ou liberté, faut-il choisir?"

11.02.2016 .

Dans sa motion adoptée le 20 janvier 2016, le Barreau de Lyon a tenu à exprimer sa plus vive inquiétude et son extrême vigilance face aux risques d’abus liés aux  projets de réforme constitutionnelle et législative nés en réaction à la menace terroriste.
Conscient de ses responsabilités, le Barreau de Lyon organise une conférence-débat sur le thème « Sécurité ou liberté, faut-il choisir ? ».
Attention l'horaire et l'amphithéâtre ont changés :
L'événement se tiendra le jeudi 11 février 2016 à 17h30 à 20h30 (et non 17h), dans le Grand Amphithéâtre de l’Université Lyon 2 (l'entrée se fait par le 18 quai Claude Bernard, Lyon 7ème).
L'événement est ouvert au public.  entrée gratuite sur inscription : cliquez ici

Motion du Barreau de Lyon relative au projet de loi anti-terroriste

Adoptée par le Conseil de l’Ordre réuni en séance le 20 janvier 2016 relative au projet de loi anti-terroriste.

Connaissance prise des projets de réforme constitutionnelle et législative nés en réaction à la menace terroriste, le Barreau de LYON tient à exprimer sa plus vive inquiétude et son extrême vigilance face aux risques d’abus.

Le Barreau de LYON rappelle son attachement aux valeurs qui fondent notre démocratie.

Ainsi, l’autorité judiciaire doit rester seule garante des libertés individuelles, dans le strict respect de la séparation des pouvoirs.

Cette autorité judiciaire ne doit pas voir une partie de ses prérogatives confisquée par l’autorité administrative dépendant du seul pouvoir exécutif.

Le projet de loi sur la criminalité organisée, en instaurant de manière pérenne le dispositif législatif jusque-là réservé à l’état d’urgence, porte gravement atteinte à nos principes fondamentaux, aux droits de la défense et aux obligations résultant de la Convention européenne des droits de l’homme.

Toute atteinte à la liberté doit se faire sous le contrôle de l’autorité judiciaire, avec des moyens adéquats, et avec la garantie essentielle de l’assistance d’un avocat.

En conséquence, le Barreau de LYON appelle les pouvoirs publics au respect de nos principes fondamentaux.

Téléchargez la motion