Je valide

trouver
un avocat
Espace privé

Un peu d'Histoire

Découvrez comment l'Histoire de la ville de Lyon et celle de notre Justice se sont souvent mêlées.

L'importance de Lyon dans l'Histoire de la Justice

Avant la révolution française, Lyon ne fait pas figure de place judiciaire importante. Contrairement à des villes comme Aix-en-Provence ou Toulouse, elle ne possède pas de « Parlement », juridiction que l’on peut rapprocher des Cours d’appel actuelles.

C'est pourtant à Lyon, dès le 15ème siècle, que se met en place une justice commerciale organisée et destinée à régler les litiges issus d’un commerce déjà bien développé dans la ville. Le « Tribunal de la Conservation » a ainsi pour mission de s’assurer de la régularité des opérations commerciales. Le succès de cette institution est tel que plusieurs Tribunaux de la Conservation voient le jour dans la France entière. En 1791, le Tribunal de la Conservation devient Tribunal de Commerce, juridiction qui existe encore de nos jours.

C’est également à Lyon que le premier Conseil des Prud’hommes voit le jour en 1806 sur l’exemple des tribunaux favorisant la conciliation entre les fabricants de soie et les canuts. Le conseil des Prud’hommes supplante rapidement les juridictions de droit commun, ignorantes des usages du monde du travail. Ses compétences sont plutôt originales pour l’époque puisque il favorise la conciliation pour les petits conflits.
Lyon fait avancer l'organisation de la profession d'avocat

L'importance de Lyon dans l'Histoire de la profession d'avocat

Plus tard, entre les deux guerres mondiales, un avocat lyonnais dénommé Appleton marque de son empreinte le milieu judiciaire en créant la première organisation professionnelle d’avocats.
De même, en 1945, Maître Mouisset impulse le mouvement des jeunes avocats et engage le combat dans de nouveaux domaines comme les retraites ou la protection sociale.
C’est aussi à Lyon qu’est créé le premier Centre de Formation Professionnelle (CFP) dédié à la formation initiale et continue des avocats.
Le Barreau de Lyon se démarque à nouveau en 1975 avec la création d’une Maison des Avocats dans le but d’affirmer la place des avocats dans la cité. Ce lieu constitue un espace administratif d’une part, puisqu’il accueille le Bâtonnier, le service de l’Ordre et le personnel. Mais il est aussi culturel et social puisqu'il offre des services d’aide juridique, d'accès au droit et propose régulièrement des expositions.